La Veille de Gérald #3

Voici mon point veille sur une semaine d’actualités pédagonumériques.

Au programme de ce numéro :

  • Une formation réalisée en langue des signes,
  • Collaborer et coopérer à l’école,
  • Un guide pour les outils numériques,
  • Ludovia#BE en mode interview (suite),
  • La création des serious games,
  • La pédagogie de l’entraide,
  • La visualisation graphique.

Bonne lecture !


« J’AI Lancé la 1ère formation webdesign en langue des signes »

Dans cet épisode du podcast « Ils l’ont fait » de Digiforma, Pascale Lagahe reçoit Cédric Richard. Il est le co-fondateur de Signes et Formations, un organisme de formation unique en son genre : il permet de former au numérique des dizaines de jeunes sourds, grâce à une pédagogie sur-mesure réalisée en langue des signes. Il nous explique la génèse de ce projet et pourquoi la langue des signes mériterait d’être beaucoup plus valorisée en France.

Un formidable projet et un épisode captivant que je vous recommande d’écouter.


Collaborer et coopérer à l’école : pour quoi faire ?

Pour Être et savoir, le podcast de France Culture, Louise Tourret reçoit Laurent Reynaud et Sylvain Connac pour nous éclairer sur les méthodes pour apprendre et travailler collectivement dans l’intérêt de chaque élève. Collaborer, coopérer à l’école, pour quoi faire ? pose des questions pédagogiques passionnantes et pleines d’implications pour l’organisation du travail en classe.

Le livre « Faire collectif pour apprendre » dont il est question dans l’émission est disponible ici


Comment construire sa boîte à outils de formateur ?

Isabelle Dremeau, dans un article pour L’Atelier du formateur, nous propose un guide rédigé par Communotic – le réseau des acteurs de la formation en Région Normandie – dont le but est de faciliter la recherche et l’utilisation des « bons » outils numériques en formation. Au-delà de ce guide, le groupe de travail a publié également sous forme d’une présentation interactive Genially, un recensement de plusieurs outils validés et classés suivant les besoins pédagogiques.

Nous devons la réalisation de ce guide au travail conjoint de Jean-Luc Peuvrier, Annabelle Bance, Fabrice Darrigrand, Raphael Harang & Catherine Pierlot Ravin. Un grand merci à eux.


LUDOVIA#BE

Ludomag, le média d’actualité sur l’éducation et le numérique, et Aurélie Julien nous proposent toute une série d’articles sur Ludovia#BE, le festival des pédagogies numériques qui s’est déroulé du 02 au 04 novembre 2022 à Spa. Chaque article est l’occasion de retrouver l’interview d’un intervenant ou d’une intervenante de l’évènement au micro de Christophe Batier.

– Serious game : Jouer, aider, différencier en classe avec Moiki

Mélanie Fenaert fait partie du collectif S’cape, qui propose d’inclure dans sa pédagogie, entre autres, les escape games, les jeux immersifs et les histoires interactives. Elle était venue présenter à LUDOVIA#BE le sujet « Jouer, aider, différencier en classe avec Moiki ». Elle a ainsi présenté trois manières différentes de détourner l’outil gratuit de création d’histoires interactives Moiki à des fins pédagogiques.


– Littératie et réseaux sociaux : comment développer les compétences des élèves en production d’écrits

Delphine Gengoux, institutrice en Wallonie, est venue présenter à LUDOVIA#BE : « Littératie et réseaux sociaux : comment développer les compétences des élèves en production d’écrits » . Elle nous explique comment elle mis ce sujet en pratique avec ses élèves dans sa classe, en utilisant Twitter pour pouvoir collaborer et participer à des projets avec d’autres classes dans la francophonie, notamment avec Twoulipo et le journal des Twittclasses.


– Pédagogie : Comment le numérique me permet de faciliter l’engagement et l’autonomie de mes élèves

Cathy Hupin, professeur de SVT au collège Aliénor d’Aquitaine de Salles en Gironde, a fait le déplacement à LUDOVIA#BE pour venir présenter un atelier sur la pédagogie et plus précisément « comment faciliter l’engagement et l’autonomie des élèves grâce au numérique ». Elle nous parle notamment de la mise en pratique de ses « astuces de prof », de sa pratique de la classe inversée, des plans de travail, le tout au service de la réussite de ses élèves.


– Outils numériques : Wooflash et Genial.ly comme outils de ludification

Jean-François Vuylsteke, professeur dans une université qui accueille l’école de commerce EPHEC à Bruxelles et pas loin de 7000 étudiants, a présenté un atelier ExplorCamp intitulé « Wooflash et Genial.ly comme outils de ludification ». Il s’agit d’un projet et d’une expérience d’apprentissage collective, ludique et agréable dont l’intention est de répondre à la problématique, rappelé par Christophe Batier dans l’interview, qui est « comment acculturer les étudiants aux outils numériques proposés dans le cadre de leur apprentissage ».


#43 Dans les coulisses de la création des serious games, avec Florent Teyras de My-Serious-Game

Dans cet épisode du podcast Learn & Enjoy, Anne-Marie Cuinier nous emmène dans les coulisses de la création des serious games en compagnie de Florent Teyras, DRH de My-Serious-Game. L’occasion de rappeler, que les serious games ou jeux sérieux offrent de nombreuses possibilités pour l’apprentissage.


L’ENTRAIDE AU SERVICE DE L’APPRENDRE

Communotic – le réseau des acteurs de la formation en Région Normandie – nous demande, à nous formateurs, si nous mobilisons régulièrement la pédagogie de l’entraide ? Il nous explique qu’en favorisant le croisement des regards, ce dispositif joue un rôle important dans la transmission des connaissances. Le tout sans enjeu, et donc avec une certaine bienveillance.

Je remercie au passage, Sylvain Delozanne, pour le partage de cet article sur Twitter.


Favoriser le travail collaboratif avec le modèle de Frayer

Dans un article pour L’Atelier du formateur, Isabelle Dremeau nous propose le modèle de Frayer, du nom de Dorothy Frayer et de ses collègues de l’Université du Wisconsin, qui est un modèle de visualisation graphique appliqué à l’origine à l’apprentissage des langues. Le graphique est simple, constitué d’une case centrale et de quatre autres cases. Mais cette simplicité cache une réelle richesse didactique lors de son utilisation en formation.

Je remercie au passage, Gaëlle Hallez, d’avoir mis en lumière l’article sur Twitter.


C’est déjà fini, mais on se retrouve lundi prochain pour un nouveau point veille sur l’actualité pédagonumérique !

Agréable journée et un bon début de semaine à vous.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s